"http://www.xiti.com/xiti.asp?s=580659"

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 janvier 2016

Proposition de sortie

Commission historique du Nord, conférence.

 

LA CRISE DE 1565-1566 A TOURNAI.

UN TEMOIN ET SON TEMOIGNAGE

 

En 1566, les prix des céréales atteignirent un des niveaux records du siècle. L’hiver 1564-1565 avait été rude ; des gelées printanières tardives qui suivirent gâtèrent encore les choses. Dès septembre 1565, une fois les moissons terminées, la rareté prévisible déclencha la spéculation ; on sut que les pauvres auraient faim (S. DEYON et A. LOTTIN, Les casseurs de l’été 1566, 1981, p. 131).

 

Dans l’historiographie du 16e siècle, la crise de 1565-1566 a une place privilégiée qu’elle doit à sa place sur la ligne du temps. En effet, elle précède de peu la furie iconoclaste de l’été 1566, un événement qui reste dans la mémoire des hommes comme l’un des temps forts des troubles politiques et religieux qui ont ébranlé les Pays-Bas et le reste de l’Europe occidentale tout au long du siècle de la Renaissance.

 

Tournai, tour à tour cité romaine, capitale mérovingienne, chef-lieu d’un comté franc, ville épiscopale, cédée en 898 aux évêques du lieu, cité royale depuis 1187, siège d’un bailliage en 1383, brièvement occupée par les Anglais au début du 16e siècle, est intégrée en 1521 avec le Tournaisis aux Pays-Bas de Charles Quint.

 

Le déroulement de la crise et ses conséquences sont connus grâce au témoignage de Pasquier de le Barre, un chroniqueur tournaisien qui a rapporté dans ses Chroniques et ses Mémoires une foule d’évènements où les troubles politiques et religieux à Tournai occupent une place essentielle quand on sait que l’auteur a été poursuivi, condamné à mort et exécuté en raison de ses convictions religieuses.

 

 

·       jeudi 21 janvier 2016 à 15h aux Archives départementales du Nord

Claude DEPAUW, licencié en histoire UCL 1979.

Archiviste de la Ville de Mouscron

 
   

Les commentaires sont fermés.